Les soies

LA SOIE

Elle est l’indispensable complément de la Canne. C’est la mèche du fouet qui se déploie dans l’air et dont le poids emporte la mouche.

Les premières soies, en fibres naturelles tressées, devaient être graissées. Les soies de section parallèles convenaient parfaitement au lancer de la mouche. Pourtant, cette section a été améliorée pour favoriser les longs Lancers. Le fuseau est la partie avant de la soie. Mesurant en général 30 FT Le fuseau peut adopter différents profils On a créé des soies à fuseau simple, à double fuseau , à fuseau décalé… La conception des soies de pêche continue d’évoluer, s’adaptant sans cesse aux besoins grandissants des pêcheurs à la mouche.  

Comme son nom l’indique, une soie en fuseau n’a pas une section uniforme d’une extrémité à l’autre. La partie côté moulinet est plus grosse que la partie côté mouche. Cette forme conique régulière répartit le poids de façon à favoriser le lancer.

Pour les soies à double fuseau (DT), la partie la plus renflée se trouve au milieu. Ainsi l’utilisation de la soie peut se faire dans les deux sens. Lorsqu’elle est usée d’un côté, on la retourne.

Les soies à fuseau décalé (WF) ont été conçues pour permettre des lancers très longs. La partie renflée est décalée vers l’extrémité côté mouche. Ce poids supplémentaire permet des lancés long  avec plus de facilité.

Selon que l’on pêche à la mouche sèche ou à la mouche noyée, la ligne doit soit flotter, soit plonger sous l’eau. Il existe donc des soies adaptées à ces différents types de pêche. Soie à pointe plongeante pour pêcher à la mouche noyée dans les rivières peu profondes, entièrement plongeante ou flottante (qui n’a pas besoin d’être graissée).

Pour aider le pêcheur à la mouche dans le choix de sa soie, au vu de ses nombreuses évolutions, des normes ont été établies pour  tous les fabricants.

Normes et classifications des soies de pêche à la mouche

Les trois critères que vous trouverez pour caractériser une soie de pêche sont les suivants :

– son profil : généralement 2 lettres (DT, WF, TT…)
– son poids : numéro de soie allant de 1 à 15
– sa densité : 1 lettre, correspondant à sa flottabilité

Par exemple, la classification d’une soie notée sur son emballage peut être :

DT6F

DT=double fuseau / 6=fuseau de 10,4 grammes / F=flottante

TABLEAU RÉCAPITULATIF DU POIDS DES SOIES DE PÊCHE

conversion poids du fuseau en grains / poids en grammes

N°soie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
grains 60 80 100 120 140 160 185 210 240 280 330 380
grammes 3,9 5,2 6,5 7,8 9,1 10,4 12 13,6 15,6 18,1 21,4 24,6

TABLEAU RECAPITULATIF DES PRINCIPAUX PROFILS DE SOIES

Profils

L DT WF TT

ST

Fuseau

parallèle double décalé décalé long

court, lourd

Longueur fuseau (m)

27,43

27,43 27,43 27,43

10

Utilisation soies naturelles durabilité, posés légers lancer longs lancers longs, posés délicats lancers très longs
Niveau

Confirmé

Débutant Confirmé Confirmé

Expert

Les profils des soies de pêche :

Les normes caractérisant les soies sont en évolution constante, ainsi de nouveaux profils peuvent apparaître, suivant les évolutions menées par les fabricants.
Cependant, les profils les plus courants sont les suivants :

Les soies SF pour Simple Fuseau ont un fuseau simple, elles ne sont pas réversibles. Leur extrémité côté mouche est dégressive et mesure 27,43 mètres. Ce profil de soie est facile à lancer et permet un poser délicat à courte et moyenne distance.

Les soies DT pour Double Taper sont des soies à double fuseau. Cette caractéristique signifie que les deux extrémitées de la soie se réduisent progressivement, permettant lorsqu’un côté commence à s’user d’inverser la soie sur le moulinet pour utiliser l’autre côté. Ce profil de soie convient tout à fait aux débutants, car facile à lancer, il permet un poser léger et des lancers à courte comme à moyenne distance.

– Les soies WF pour Weight Forward ont un fuseau décalé sur l’avant. Sur les 6 à 8 premiers mètres, le poids de la soie est plus important et permet ainsi des lancers plus longs. Ce profil de soie nécessite quand même une certaine expérience afin de réussir des posés discrets. Certains fabricants proposent des profils WFL, ayant pour caractéristique un fuseau plus long qui permet des posés sensiblement plus légers.

– Les soies TT pour Triangle Taper ont un fuseau de profil décalé vers l’avant sur une longueur bien plus importante, supérieure à 8 mètres. Ce profil “queue de rat” combine la légèreté de posé d’une soie DT et la puissance de lancer d’une soie WF. L’utilisation de ce type de profil de soie nécessite tout de même une certaine expérience afin de maîtriser complètement ses lancers.

– Les soies ST ou SH pour Shooting Taper ou Shooting Head sont des soies courtes à très haute densité. Mesurant moins de 10 mètres, ces soies à profil spécial sont réservées aux moucheurs expérimentés et offriront des lancers très long.

Le soies L pour Level sont des soies à fuseau simple. Très peu utilisées, ces profils se trouvent encore sur certaines soies naturelles.

Le poids des soies de pêche :

Chaque canne à mouche est conçu pour lancer une soie au poids adapté. Le numéro de la ligne  soie compatible avec la canne  est inscrit par le constructeur sur le premier brin de la canne. Il est important de respecter cette norme car , si la soie utilisée est trop légère, votre canne aura du mal à se charger. Elle s’armera mal et ne permettra pas un lancer optimal, si au contraire la soie est trop lourde, la canne n’aura pas la puissance nécessaire pour un bon lancer , au risque de fatiguer et d’endommager la canne.
Le poids d’une soie de pêche (ne pas confondre avec la densité) est exprimé en “grains”. Un grain équivaut à peu près à 65 grammes. Le poids affiché correspond ainsi au poids de 30 pieds (9,14 mètres) du fuseau, ne comptant pas la pointe.

Ainsi, sur une soie, le chiffre correspond aux poids suivants pour 9,14 m de fuseau :

Pour une soie n° 1, le fuseau pèsera 60 grains, soit 3,9 grammes,
Pour une soie n° 2, le fuseau pèsera 80 grains soit 5,2 grammes,
Pour une soie n° 3, le fuseau pèsera 100 grains soit 6,5 grammes,
Pour une soie n° 4, le fuseau pèsera 120 grains, soit 7,8 grammes,
Pour une soie n° 5, le fuseau pèsera 140 grains, soit 9,1 grammes,
Pour une soie n° 6, le fuseau pèsera 160 grains, soit 10,4 grammes,
Pour une soie n° 7, le fuseau pèsera 185 grains, soit 12,0 grammes,
Pour une soie n° 8, le fuseau pèsera 210 grains soit 13,6 grammes,
Pour une soie n° 9, le fuseau pèsera 240 grains, soit 15,6 grammes,
Pour une soie n°10, le fuseau pèsera 280 grains, soit 18,1 grammes,
Pour une soie n°11, le fuseau pèsera 330 grains, soit 21,4 grammes,
Pour une soie n°12, le fuseau pèsera 380 grains, soit 24,6 grammes.

La densité des soies de pêche :

La densité de la soie ne doit pas être confondue avec son poids. Elle indique le degré de « flottabilité de la ligne de soie.

– Les soies de densité F pour Floating sont des soies dites flottantes. Elles sont utilisées pour la pêche en mouche sèche, emergeante ou nymphes sous la surface. Faciles à utiliser, ce sont les soies à privilégier pour débuter.

– Les soies de densité N pour Neutral sont des soies conçues pour rester sous la pellicule d’eau, environ sous les dix premiers centimètres.

Les soies de densité I pour Intermediate sont des soies plongeantes conçues pour descendre très lentement. Elles sont idéales pour la pêche en nymphes et peuvent même flotter si elles sont suffisamment graissées.

– Les soies de densité ST pour Sinking Taper sont des soies flottantes à pointe coulante. Cette soie est en réalité composée de deux densitées différentes. La partie plongeante mesure en général 3 mètres et la partie flottante permet de discerner les touches lors de la pêche en nymphe dans des profondeures comprises entre 1 mètre et 3 mètres.

– Les soies de densité S pour Sinking permettent la pêche en profondeur. Composées de différentes densitiés, la vitesse de descente sous les eaux de ces soies peut être différente, allant de rapide à très lente.

 

La couleur de la soie

Les soies à mouche sont présentées sous différentes couleurs qui peuvent paraître trop visibles aux pêcheurs débutants. Bien au contraire, une soie claire, voire blanche, est moins visible par les poissons qu’une soie foncée. En effet, sous l’eau, la lumière crée avec la surface une luminosité intense, laiteuse. Seule une soie de cette couleur restera invisible. Les soies jaunes ou marron clair conviennent aussi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *